Passer les liens
une chaîne de montagnes se reflète dans l'eau

Cuisine saine et exaltante en altitude

Découvrez les chefs Irving Scott dotés de compétences spécialisées exceptionnelles, notamment une expertise dans le travail à haute altitude. Découvrez les expériences culinaires uniques proposées par les restaurants d'altitude, en particulier dans les destinations de gratte-ciel proposant des options de restauration à 450 m au-dessus du sol. Découvrez la science fascinante derrière cuisson des repas à plus de 1000 m d'altitude, où la préparation et les saveurs prennent un caractère distinctif.

Le ciel comme limite

Nos clients ont des ménages dans des destinations partout dans le monde dont l'altitude doit être prise en compte. La gastronomie de haut niveau n'est pas seulement réservée aux stations alpines comme Val Thorens ! Irving Scott est au courant service domestique des chefs de Colorado Springs, Las Vegas, Quito, Riyad, Nairobi et Johannesburg, qui ont tous réussi à relever les défis des emplacements surélevés.

Bien que certaines académies de chefs apprennent à leurs étudiants à tenir compte de l'altitude à partir de 900 m d'altitude, les difficultés commencent à devenir plus prononcées à partir de 1,8 km d'altitude. Il va sans dire que prendre conseil auprès d’experts locaux est la première étape d’une transition réussie. En cas de changements brusques d'altitude, les conseils abondent sur les types de repas riches en glucides qui doivent être servis aux visiteurs à leur arrivée pour atténuer l'inconfort. Le mal des montagnes peut être atténué par un régime alimentaire bien planifié, administré avec soin et considération.

Horaires et températures>

Cuisiner à des altitudes plus élevées présente des défis uniques que les chefs doivent prendre en compte afin d'obtenir des résultats optimaux. Un effet notable est la réduction du point d’ébullition de l’eau, ce qui a des implications pour diverses techniques de cuisson. Par exemple, lors de la préparation de sauces, de soupes ou de tout plat à forte teneur en liquide, le point d'ébullition étant plus bas, cela signifie que ces plats mettent plus de temps à se préparer. cuisiner soigneusement. Cela nécessite des ajustements dans les temps et les techniques de cuisson pour garantir l'obtention des saveurs et des textures souhaitées.

Même en utilisant un micro-ondes, l’impact de l’altitude devient apparent. Les micro-ondes chauffent les aliments en agitant les molécules d'eau. Ainsi, à des altitudes plus élevées, où les points d'ébullition sont plus bas, il faudra peut-être plus de temps pour que les plats cuits au micro-ondes atteignent la température souhaitée. Les chefs doivent être attentifs à cet ajustement pour garantir que les aliments sont correctement cuits.

Lorsqu'il s'agit de friture, les chefs sont confrontés au défi d'équilibrer le brunissement et la cuisson complète. En raison du point d’ébullition plus bas de l’eau à des altitudes plus élevées, les aliments frits peuvent rapidement dorer à l’extérieur tout en restant insuffisamment cuits à l’intérieur. Cela nécessite un suivi attentif et des techniques précises pour obtenir l’équilibre parfait entre croustillant et cuisson.

Pour ceux qui travaillent avec des viandes grillées, l’impact de l’air sec sur la teneur en humidité est un facteur important à prendre en compte. À des altitudes plus élevées, l'eau s'évapore plus rapidement, tandis que la température du gril reste inchangée. Par conséquent, les chefs doivent prêter une attention particulière aux niveaux d’humidité des viandes qu’ils cuisinent. Une manipulation soigneuse et des techniques de marinage ou d'arrosage appropriées sont essentielles pour garantir que les viandes grillées conservent leur jutosité et ne deviennent pas trop sèches.

En résumé, cuisiner en altitude oblige les chefs à adapter leurs techniques et à être attentifs aux effets uniques provoqués par le point d’ébullition plus bas de l’eau et la sécheresse de l’air. Grâce à des ajustements minutieux et une attention aux détails, des chefs qualifiés relèvent ces défis pour proposer des repas délicieux et parfaitement cuisinés, démontrant leur savoir-faire pour surmonter les obstacles présentés par la cuisine en altitude.

Conseils d'acclimatation

Les chefs d'Irving Scott prépareront des repas riches en ail et en gingembre ; ils veilleront à ce que les portions soient légères mais satisfaisantes et encourageront la consommation d'eau et l'évitement de l'alcool pendant la phase d'acclimatation. Mais soyez assuré qu'aucun de ces facteurs n'empêche nos chefs de haute qualité de proposer les meilleurs plats pour un dîner en haute altitude. Contactez-nous pour plus de détails!

Est-ce que cela a été utile?

Merci pour vos commentaires!
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience Web.
fr_FRFrench